La sauvergarde d’un monument historique en péril, un enjeu pour l’EPFLI Foncier Coeur de France

La sauvergarde d’un monument historique en péril, un enjeu pour l’EPFLI Foncier Coeur de France

Inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques le 4 mars 1999 par le Préfet de Région, la briqueterie dite Lambert à Saint-Piat (28) représente un élément architectural majeur, témoin de l’histoire industrielle du territoire. La briqueterie, construite en 1859, fonctionnait avec un four HOFFMANN, un four à feux continu et foyer mobile, assez remarquable. Fermée en 1997, 138 ans après son ouverture, la briqueterie s’est dégradée, avec notamment des effondrements de toitures et une ruine partielle des maçonneries suite à la tempête de 2007.

Conscient de l’enjeu patrimonial, le conseil municipal de Saint-Piat poursuivait depuis plusieurs années des négociations complexes avec les propriétaires des lieux afin d’acquérir la briqueterie aux fins de sauvegarde, dans un premier temps, puis ultérieurement de réhabilitation en un lieu de l’art et de la culture. Ce bâtiment pourrait accueillir des artisans d’art ayant besoin de grands espaces, des manifestations culturelles ou encore des répétitions de troupes de danse.

Le Conseil municipal de Saint-Piat a décidé de confier la poursuite du projet à l’EPFLI Foncier Coeur de France, en mai 2018, afin de dénouer les négociations mais également de profiter de l’expérience de l’Etablissement en matière de conduite  de travaux au vu du contexte très règlementé et contraint du site : celui d’un bâti inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. 

L’acquisition a pu intervenir, finalement fin 2019, après de longues négociations portant sur le prix d’acquisition, le périmètre de la cession, mais également les modalités et conditions de libérations des locaux adjacents à la briqueterie, occupés par plusieurs artisans.

La prochaine étape est donc la réactualisation du diagnostic du site par un Architecte du patrimoine, puis la rencontre de l’Architecte des bâtiments de France pour étudier le programme de travaux préalablement défini.

Source : www.fonciercoeurdefrance.fr

Print Friendly, PDF & Email
Changer la taille de la police
Contraster