Le programme Petites Villes de Demain : l’exemple de l’intervention de l’EPFL d’Alsace

Le programme Petites Villes de Demain : l’exemple de l’intervention de l’EPFL d’Alsace

Le conseil municipal de Villé a validé l’embauche d’une cheffe de projet pour le programme « Petites villes de demain ». Les élus ont aussi choisi d’acquérir la friche des « Filatures et Textiles de Villé »(FTV) via l’EPFL d’Alsace et en partenariat avec la communauté de communes de la vallée de Villé pour accueillir un nouveau projet urbain. Ainsi, l’EPFL d’Alsace a été mandaté pour l’acquisition de la friche FTV au travers d’une convention tripartite. Le maire de Villé, Lionel Pfann, souligne : « L’idée de cette friche de 5,60 hectares est de réaliser un projet urbain de reconversion globale. Cela permettrait d’avoir une maîtrise foncière publique. Nous pourrions concilier l’urbanisation de la zone à vocation d’habitat grâce à des aides pour les parties nord non bâties. Nous pouvons aussi envisager la réutilisation des bâtiments existants en préférant leur donner une vocation publique ». Le premier magistrat de la commune a martelé : « Cette friche est le dernier espace réel de développement de cette dimension dans la vallée ». Une étude de pollution doit être réalisée sur l’ensemble de la friche. « Les discussions sont engagées avec les propriétaires. Mais aucun montant de cession n’a été évoqué », affirme Lionel Pfann. Par ailleurs, les conseillers municipaux ont validé l’embauche d’une cheffe de projet pour le programme « Petites villes de demain » pour une durée de trois ans renouvelable une fois. Le maire a rappelé tout l’intérêt de ce type de poste : « Nous avons besoin d’ingénierie pour développer des projets ». En lien avec les élus et les acteurs du territoire et notamment l’EPFL d’Alsace, la cheffe de projet devra concevoir et définir la programmation d’un projet de territoire. Elle devra en outre mettre en oeuvre le programme d’actions opérationnelles, organiser le pilotage et l’animation du programme et contribuer à la mise en réseau nationale et locale. « Au niveau national, il existe un club où les chefs de projets pourront échanger sur différentes thématiques ». L’État prendra en charge 75 % des salaires et charges, la communauté de communes de la vallée de Villé et la commune de Villé s’acquitteront des autres frais.

Les Etablissements Publics Fonciers Locaux sont des alliés précieux des petites communes et notamment celles lauréates du programme national Petites Villes de Demain. Les petites villes n’ont pas toujours les moyens et l’ingénierie nécessaires pour les aider dans la mise en oeuvre de leurs stratégies foncières. Elles peuvent compter sur l’expertise des agents des EPFL pour les accompagner dans leur projet de territoire et ceci quelque soit la taille de leurs projets.

Sources : www.dna.fr / epfl alsace

Print Friendly, PDF & Email
Changer la taille de la police
Contraster